Aèdes

by Aèdes

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €4 EUR  or more

     

1.
A ! Malaja la bugada, Qui't ví téner suu tucòu ! De la permèra uelhada, De tu pensèi vàder hòu. Mon Diu, quant de gracietas, Sus tons trèits jo ví lusir ! Lo qui pintra las mongetas, Au's traçar se divertí. Quant de còps a la barguèra, Quant de còps au ton cledat, No'm hes créder, mensongèra, Que mons huecs t'avèn tocat ! Los ausèths planhèn mas penas, Los arrius que n'an plorat, E capvath aquestas penas Tot que'm pareish desolat. Adiu dongas, pastoreta, Ingrata, shens nada amor, Non veiram plus sus l'erbeta, Lo men tropèth dab lo ton. ------------------------ [Fr] Ah ! Malheur ! la lessive Que je te vis étendre sur la colline ! Au premier coup d'oeil, Je crus devenir fou de toi. Mon Dieu, combien de grâces, Vis-je briller sur tes traits ! "Celui qui peint les haricots" (1) A dû se plaire à les tracer. Combien de fois à l'enclos, Combien de fois près de tes barrières à moutons, Ne me fis-tu pas croire, menteuse, Que mes feux t'avaient touchée ! Les oiseaux plaignaient ma peine, Les ruisseaux en ont pleuré, Et au pied de ces falaises Tout me paraît désolé. Adieu donc, petite bergère, Ingrate, sans amour, Nous ne verrons plus sur l'herbette, Mon troupeau avec le tien. (1) Le créateur...
2.
« Adiu la bèra Margoton ! Tu vas pèrder ton servitor! Jo vau partir per lo Rei servir. Maudita sia la guèrra ! Dens sas amors, d'autan malurós, Non vadó sus la tèrra. Dens mon estat, viví content Non mancavi d'aur ni d'argent. De bèths chivaus, de riches cabaus, Segur de ta tendressa. Tot qu'èi pergut, lo sòrt m'ei cadut. Mon Diu, quina tristessa ! Jo be t'aimi, be t'aimarèi Margoton tant qui viurèi. Si't devi quitar, bethlèu vau tornar E pendent la campanha, Se i a papèr, jo t'escriverèi Deu hons de l'Alemanha. Qu'auràs recomendacions E novèlas de mas amors. Ton nom au cap e Pièrra signat En letras d'aur l'adreça. I aurà dessus, tons mots sian renduts A ma bèra mestressa. Si'm mori, bèra Margoton, Aquò sera deu mau d'amor ; Jo'n soi content e per testament, Voi estar botat en tèrra, E sus lo clòt que legen : "Margòt, Ci-git mon amic Pièrra !" » ---------------------- [Fr] " Adieu la belle Margoton! Tu vas perdre ton serviteur! Je vais partir pour servir le Roi. Maudite soit la guerre! Dans ses amours, d'aussi malheureux, Ne sont nés sur terre. Dans mon état, je vivais content Je ne manquais d'or ni d'argent. De beaux chevaux, de riches troupeaux, Sûr de ta tendresse. J'ai tout perdu, le sort m'est échu. Mon Dieu, quelle tristesse ! Je t'aime, je t'aimerai Margoton tant que je vivrai. Si je dois te quitter, bientôt je reviendrai Et pendant la campagne, S'il y a du papier, moi je t'écrirai Du fond de l'Allemagne. Tu auras des assurances Et des nouvelles de mes amours. Ton nom en tête et Pierre en signature En lettres d'or l'adresse. Il y aura dessus, que ces mots soient rendus À ma belle maîtresse. Si je meurs, belle Margoton, Ce sera du mal d'amour : J'en suis content et par testament, Je veux être mis en terre, Et sur la tombe que l'on lise : "Margot, Ci-gÎt mon ami Pierre !" »
3.
04:19
Jana-Maria se n'ei baishada, Tota pè nuda e descauçada ; Se n'ei anada au portalèr Véder passar eth bèth aulhèr. - Te n'auré dat quauqua clinhada ? - Mair, eth, jamei no'n guinha nada ; Que passa dret, dret suu camin, E jo, la nueit, no'n poish dromir. - Sus quauqua rica fiançada Lhèu rotla' sa pensada. - Mair, deu men mau no'n poish guarir ; Mair qu'acabatz de'm har morir. - Consola-te, ma hilha aimada, Eth, a ton pair, t'a demandada. - Mair, deu men mau jo guarirèi, Mes de la nueit, no'n dromirèi ! ------------------------ [Fr] Jeanne-Marie est descendue, Toute pieds nus et déchaussée ; Elle est allée sur le perron Voir passer le beau berger. - T'aurait-il donné quelque clin d’œil ? - Mère, lui, jamais n'en reluque aucune ; Il passe droit, droit sur le chemin, Et moi, la nuit, je ne peux pas dormir. - Sur quelque riche fiancée Peut-être roule sa pensée. - Mère, de mon mal je ne peux guérir ; Mère vous m'achevez. - Console-toi, ma fille aimée, Lui, à ton père, t'a demandée. - Mère, de mon mal je guérirai, Mais de la nuit, je n'en dormirai !
4.
Que'n hès ací gojata dondèna, que'n hès ací gojata dondàn Sola a la hèira d'Estang dondèna, sola a la hèira d'Estang dondàn ? Venguj crompar ua pelha [...] e dètz pams de ribans [...] Entà que aquera pelha [...] e les dètz pams de ribans [...] ? Entà me hèr beròja [...] quan n'aujói un galant [...] E'm vòs a jo gojata [...] e'm vos ende galant [...] ? Tanplan tu com un aute [...] Porvu que'm donguès pan [...] Pan te manquerà pas [...] quan seré de pan blanc [...] Qu'aimi bien lo fromatge [...] e les porets tanplan [...] Te harèi bona vita [...] damb carn de Carnaval [...] Quan van a las anonças [...] en partir de doman [...] Mès quan calóc hèr la nòça [...] i avó pas ni carn ni pan [...] E tanplan qu'es maridada [...] la hilha deu Bertran [...] ---------------------------- [Fr] Que fais-tu ici jeune fille dondaine, Que fais-tu ici jeune fille donda, Seule à la foire d'Estang dondaine, Seule à la foire d'Estang donda ? Je suis venue acheter un habit [...] et dix pams de rubans [...] Pourquoi faire cet habit [...] et les dix pams de rubans [...] ? Pour me faire belle [...] dans l'espoir d'avoir un galant [...] Me veux-tu jeune fille [...] me veux-tu pour galant [...] ? Aussi bien toi comme un autre [...] pourvu que tu me donnes du pain [...] Du pain tu n'en manqueras pas [...] et même du pain blanc [...] J'aime bien le fromage [...] et les poulets aussi [...] Je te rendrai la vie agréable [...] avec de la viande de Carnaval [...] Ils annoncent les fiançailles [...] dès le lendemain [...] Mais quand il fallut faire la noce [...] Il n'y eut ni viande ni pain [...] Et ainsi s'est mariée [...] la fille de Bertran [...]

about

Quatre visages protéiformes, énigmatiques, sauvages, bruts, bouillonnants, déroutants peut-être, foisonnants sûrement.
Quatre masques pour découvrir quatre titres de la musique d'Aèdes, née de la rencontre de Thomas Baudoin et Lutxi Achiary, de leur recherche sur les chants issus du patrimoine immatériel occitan :
l'envie d'aller chercher parmi les chants de complaintes, les histoires qui demandent de prendre le temps d'être déroulées, d'être racontées, l'envie de percer leur secret, de s'y frotter, de s'y perdre pour y sentir ensuite le flot de liberté et de subversion qu'elles renferment sous leur apparente simplicité.
Aèdes s'est saisi de cette simplicité, s'est nourri de cette posture : un instrumentarium léger, deux voix.
De la musique à l'état brut, qui, si on se donne la peine de s'y laisser aller, révèle un univers, fait d'envolées et de rudesse, de douceur et de croche pattes, sauvage et subtil.

Lutxi Achiary : voix, tambourin à cordes
Thomas Baudoin : voix, tambourin à cordes, shruti box

Enregistrée à La Ferronnerie / Pau en mars 2020 par Benjamin Rouyer.

credits

released June 12, 2020

PAG027

license

all rights reserved

tags

about

Pagans Pau, France

label fondé par Artús.
Artistes: Cocanha, Super Parquet, Muga, La Preyra, Aèdes, Sourdure, Pèire Boissièra, Les Poufs à Cordes, Aronde, Romain Baudoin, Feiz Noz Moc'h, La Cleda, France, Klaustomi, The Seismic Zones, Pialuts, D'En Haut, Matèu Baudoin, The Balladurians, Xarnege, Ad'ArrOn, Le Choc Des Électrons Libres, Kat ça-i, Piriforme, Auzoo... ... more

contact / help

Contact Pagans

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Report this album or account